Histoire de cheveux

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ai coupé mes cheveux.

Enfin!!

Je n’étais pas allée chez le coiffeur depuis Février, je n’en pouvais plus!

Je ne sais pas vous mais moi, l’idée d’aller chez le coiffeur me plonge dans une terreur totale.

Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai passé 3 jours à pleurer toutes les larmes de mon corps après être allée chez le coiffeur.

J’ai tout essayé. Depuis le coiffeur hypra cher des bourgeoises de ma région à cassosland où toutes les coiffeuses ont l’air de sortir tout droit des Anges de la Téléréalité en pire (si c’est possible). Rien à faire. Les coiffeurs ne comprennent pas mes cheveux.

Qu’est ce qui fait que quand tu dis à un coiffeur « je voudrais couper mais pas trop court parce que sinon j’ai trop de volume sur le dessus et je finis par ressembler à un champignon (d’où le Yok Yok…) », il te montre la longueur souhaitée en prenant tes cheveux entre ses doigts, tu lui dis oui c’est parfait cette longueur, et une fois les ciseaux en main, il s’enflamme complètement? Et que je te coupe par ci et que je te coupe par là.

Et petit à petit, tu vois qu’il se met à couper dangereusement court mais (et je ne pense pas être la seule dans ce cas) tu ne dis rien. Tu laisses faire alors que tu vois le désastre arriver! Pourquoi on fait ça? Alors que je ne suis pas du genre à avoir ma langue dans la poche normalement. Mais quand il s’agit du coiffeur, je n’ose rien dire.

Et à chaque fois je passe par 4 stades différent en sortant de chez eux.

Stade 1: Le déni. Je sors tout juste du salon. Ouais c’est pas trop mal. ça peut le faire. Bon c’est pas ce que je voulais vraiment mais ça fonctionne.

Stade 2: La prise de conscience. Putain mais c’est pas super en vérité… C’est même moche non? Mais qu’est ce qu’il a fait à mes cheveux là? Ils sont tout secs et tout abimés! Et c’est quoi cette longueur de merde? Ça me remonte derrière les oreilles! Oh putain….

Stade 3: Le désespoir. Je pleure comme une madeleine en me lamentant sur mes beaux cheveux perdus et sur ma coupe toute pourrie, allongé sur le carrelage de ma salle de bain dans la position du foetus. Je tire dessus en espérant les refaire pousser un peu et Mon Coeur qui essaie de me consoler tant bien que mal et qui finit par menacer d’aller lui péter la gueule à ce coiffeur de m***de et de m’interdire de retourner chez le coiffeur (Plus jamais! Tu m’entends?!! Je m’en fous tu les laisses pousser!!) etc….

Stade 4: L’acceptation. Ok ce stade met un peu de temps à arriver mais il finit par arriver. Je prend sur moi, je relève la tête en faisant comme si tout était normal et oui parfaitement, c’est moi qui ai voulu cette coupe. Non c’est avant garde ça madame, ce n’est pas moche, vous n’y connaissez rien à rien, vraiment.

Jusqu’à la prochaine fois où je dois me faire couper les cheveux, et le cycle recommence.

Mais là je crois que j’ai trouvé ma perle rare.

C’est la deuxième fois que je vais chez elle et c’est les seules fois où je suis sorti d’un salon et que j’étais ravie et que je le suis restée (je ne compte pas l’époque où j’avais mon afro parce que là j’étais trop happy quoi qu’il arrive).

La première fois, j’ai fait une couleur et un carré plongeant. Elle a tout de suite compris ce que je voulais et comment il fallait faire avec mon type de cheveux.

Et cette fois ci, idem, elle a tout de suite compris ce que je voulais alors que je suis restée assez vague dans mes explications. Et surtout, elle ne m’a pas fait de shampooing inutile avec des produits ultra chimiques, elle m’a coupé tout ça à sec, elle ne m’a pas appliqué de soin parce que mes cheveux sont en parfait état, alors que tous les autres coiffeurs me disent invariablement « vos cheveux sont très abimés (ah bon?) je vais vous faire un soin ça va leur faire du bien, ça va les réparer » (et que j’essaie de te vendre la bouteille d’huile miracle nouvelle technologie révolutionnaire je ne sais quoi).

Premièrement les cheveux sont des cellules mortes. Tu ne peux pas réparer des cheveux abimés, tu les coupes c’est tout. 1ère arnaque. Deuxièmement, ton brushing que t’essaie à tout prix de me faire malgré que je te répète que je n’en veux pas, va s’occuper d’abimer mes cheveux dont je prend grand soin et qui sont donc en parfaite santé à la base, ce qui va me pousser à croire que oui, en effet, j’ai besoin d’acheter ta bouteille de produits chimiques miracle à 50 balles (qui va aussi m’abimer les cheveux au passage). 2ème arnaque.

Alors que là pas du tout! Elle m’a coupé les tifs, m’a demandé si la longueur ça allait, oui oui merci, et voilà.

Et je suis super contente du résultat.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je vous l’accorde, il n’y a rien d’extraordinaire dans cette coupe. Mais je vous jure que même un truc simplissime comme ça, les autres n’y arrivent pas.

Qu’est ce que vous en pensez? Et vous, ça vous ait déjà arrivé de sortir en pleurs de chez le coiffeur?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pull Modström (similaire ici)

Jupe Deby Debo (similaire ici)

Boots Bata 

Sac Antik Batik

Collier Montre Asos

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

4 Replies to “Histoire de cheveux”

  1. Perso je suis adepte des cheveux courts :p J’avais une garçonne môme et au lycée. Maintenant un peu plus longs pour faire plaiz’ à mon chaton, mais carré tout au plus après des cheveux ultra longs et surtout ultra secs (et fins) :/ En tout cas cette longueur te va à ravir !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci!! Alors moi je suis carrément adepte des cheveux courts, mais ça ne me va pas du tout (le drame de ma vie). La seule coupe courte qui me va c’est le carré plongeant mais c’est tellement d’entretien… Et en bonne flemmarde, j’ai besoin de pouvoir me lever le matin et n’avoir rien à faire (allez, un coup de brosse quand je suis motivée)

      J'aime

  2. Ah je suis tellement d’accord avec ce que tu ressens à chaque fois que j’ai été chez le coiffeur c’est le même triste constat! J’ai du faire une quantité de coiffeurs impressionnante et très peu de fois où j’ai été satisfaite et souvent c’était un vrai désastre. Je ne sais pas si c’est l’effet de mes cheveux en bonne santé et avec une bonne matière qui donne envie au coiffeur de faire un massacre mais à chaque fois que je dois y aller c’est à reculons et c’est un vrai stress! de la coupe boule, en passant par la couleur platine ou plus blanc que ça tu meurs! ou la coupe mulet aussi si si! le ratage du dégradé qui te fais ressembler à tina turner! enfin je crois que je suis passée par toutes les coupes possibles et inimaginables en jurant à chaque fois qu’on ne m’y reprendrais plus et pourtant j’ai retenté en faisant confiance à chaque fois. Ces derniers temps je demande simple, quitte à être coiffée je préfère que ce soit ultra classique tant pis plutôt que de ressembler à rien avec un dégradé des années 90.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s